Pre Mayen and Pre Mayen terraces, France

Build in a complex geotechnical and seismic environment

Le projet consistait en la création d’un ensemble immobilier à Montbonnot-Saint-Martin comprenant des bâtiments de logements de 4 étages avec ou sans sous-sol.

Situé à une dizaine de kilomètres à l’est de Grenoble, la vallée du Grésivaudan est connue pour être classée comme zone sismique de niveau 4 sur une échelle de 5. Dans cette région, le substratum géotechnique se trouve entre 20 et 30 m de profondeur, sous une forte épaisseur de sédiments meubles. La combinaison des contextes géotechniques et sismiques et les fortes charges générées par les infrastructures linéaires imposaient la recherche d’une solution de confortement de sol adaptée.

Menard a choisi d’avoir recours à un renforcement de sol par inclusions mixtes ou colonnes bi-modules ». Ce procédé consiste à réaliser une inclusion dont la partie inférieure est constituée d’un fût en béton (inclusion rigide ou Colonne à Module Contrôlé) coiffé en surface, sur les deux premiers mètres, d’une inclusion en ballast (inclusion souple de type colonnes ballastées).

Ce procédé a l’avantage de pouvoir être exécuté à grande profondeur (jusqu’à 45 m) tout en bénéficiant des avantages de l’inclusion rigide avec des cadences de travail élevé et des grandes capacités de forage et des avantages des colonnes ballastées en zone sismique. Les semelles des fondations ont ainsi pu être coulées à même les inclusions sans mise en place de matelas de répartition.

Dans ce contexte géotechnique et sismique complexe, cette solution de renforcement de sol a permis de répondre aux règlements parasismiques les plus récents et de proposer une variante économique aux fondations profondes par pieux.