Travaux de dépollution d’une ancienne usine automobile, France

Réhabilitation des terrains du Trapèze Est

La société Renault possédait jusqu’en 1992 une usine d’automobiles à Boulogne-Billancourt. Après la cessation d’activité, des investigations ont été menées et ont mis en évidence des infiltrations d’hydrocarbures et de solvants dans les sols. Les travaux de dépollution du lot Trapèze Est sont alors confiés à Sol Environment en 2007.

Des travaux préparatoires consistant au confortement d’une limite du site jouxtant une voie publique ont été nécessaires. Un soutènement en pieux sécants a été réalisé afin de permettre les excavations de sols jusqu’à 8 m de profondeur dont 4 m sous nappe.

Les matériaux pollués ont été extraits de manière sélective et transférés vers des aires de traitement étanches pour y être dépollués avant remblaiement.

Les travaux d’excavation sous nappe, réalisés en fouille ouverte ou à l’intérieur de casiers de palplanches, ont nécessité la réalisation d’opérations d’écrémage des hydrocarbures libérés par les sols. 250 m3 d’hydrocarbures libres ont ainsi été collectés et, pour une part importante, ont fait l’objet d’une valorisation énergétique.

Le traitement biologique réalisé par activation de la faune autochtone par apport d’oxygène et de  nutriments a permis la dégradation des hydrocarbures adsorbés dans les sols. 47 500 m3 de terres polluées par les hydrocarbures ont ainsi été traitées conformément aux objectifs de dépollution déterminés par Arrêté Préfectoral.

Les terres polluées par des composés organiques volatils ont été traitées par malaxage sous ventilation. 1 500 m3 de terres polluées par les solvants chlorés ont ainsi été traités sur site.

La réception des bords et fonds de fouilles et des matériaux propres et traités a représenté de l’ordre de 2 500 échantillons et 101 500 paramètres analysés.