Drains verticaux

1

Qu’est-ce qu’un drain ?

Les drains préfabriqués sont composés d’un cœur en matière plastique entouré d’un geotextile filtrant empêchant son colmatage. Il existe différents types de drains préfabriqués (ronds ou plats) de différentes tailles. Les réseaux de drains sont dimensionnés en fonction des différents types de terrain rencontrés et de la consolidation attendue.

2

Mise en place

En fonction du terrain, on utilise des méthodes de fonçages statiques, dynamiques ou stato-dynamiques. Les machines utilisées permettent classiquement d’installer des drains jusqu’à des profondeurs de l’ordre de 50 m. Le mandrin est fixé sur un mât à glissière qui est lui-même accroché au bras d’un excavateur ou d’une grue.

3

Dans quel but ?

Un programme de pré-chargement, associé à un réseau de drains verticaux, est mis en œuvre pour « forcer » la réalisation des tassements pendant la durée du chantier, dans un délai limité, et ainsi minimiser, dans des limites acceptables pour le projet, les tassements résiduels subis par l’ouvrage durant sa durée de vie.

FAQ

A partir de quand commence la consolidation?
La consolidation ne commence qu’au moment de la mise en place des remblais de préchargement.

Peut-on réaliser des drains verticaux dans du sable ?
Oui, mais l'on peut surtout questionner l'utilité de drainer un terrain qui est déjà drainant par nature.

Peut-on réaliser des drains verticaux dans des sols secs ?
Les drains ont pour rôle principal de fournir à l’eau interstitielle un chemin d’exhaure lors de leur mise en pression par les remblais de préchargement. C’est l’évacuation de l’eau interstitielle des sols saturés qui permet aux tassements de consolidation de se produire. Il est donc en général inutile de prévoir des drains verticaux sans présence d’eau dans le terrain.

Quelques références de projets de
Drains verticaux

Piste de lancement de la fusée Ariane 5 à Kourou, Guyane française

EN SAVOIR PLUS