Substitution dynamique

1

COMPACTAGE OU SUBSTITUTION DYNAMIQUE ?

Si les terrains en place ne sont pas directement compactables dynamiquement, il est nécessaire d’y associer une incorporation de matériaux d’apport. Le taux d’incorporation, généralement compris entre 10 et 25%, est bien supérieur à celui des colonnes ballastées.

2

MISE EN ŒUVRE

Réalisée avec ou sans pré-excavation, la technique alterne des phases de pilonnage et de remplissage des empreintes. Le matériau incorporé est soit mis en place en plateforme avant l’intervention - il est alors poussé dans les empreintes au fur et à mesure de l’exécution - soit stocké à différents endroits du chantier et incorporé directement dans les empreintes.

3

AVANTAGES

La technique est particulièrement bien adaptée pour les charges élevées (remblais de grande hauteur, bacs de stockages, etc…) et permet également un drainage rapide du sol.

FAQ

Peut-on utiliser la substitution dynamique dans les terrains organiques ?
Les gros diamètres (2 à 2,5 m), et donc le faible élancement des plots ballastés pilonnés, permettent de traiter des terrains très lâches, saturés en eau et fortement organiques. Le cas échéant, la technique peut être associée à un préchargement pour limiter les tassements résiduels.

Est-il nécessaire de pré-excaver les empreintes pour réaliser des plots ballastés ?
Non, car le pilonnage initial de la plateforme permet généralement de réaliser l’empreinte servant à l’amorçage du plot ballasté. Après remplissage de cette empreinte, le pilonnage va engendrer la pénétration de ce « bouchon compacté » qui servira de base à la formation du reste du plot ballasté.

Quelques références de projets de
Substitution dynamique

Piste de lancement de la fusée Ariane 5 à Kourou, Guyane française

EN SAVOIR PLUS