Aéroport de Charleroi, Belgique

Aéroport de Charleroi, Belgique

Allongement de la piste de l’aéroport de Charleroi

Les travaux de l’aéroport de Charleroi en Belgique, mandatés par la SOWAER, consistent principalement en l’allongement de la piste de 2550 à 3200 mètres de long. Débutées en 2019, ces modifications permettront au Brussels South Charleroi Airport (BSCA) de poursuivre son développement en accueillant de plus gros appareils sur le tarmac, et en offrant ainsi de nouvelles destinations aux usagers de l’aéroport.

Compressibilité des sols

Le projet d’allongement de la piste nécessite d’importants travaux de terrassement et de remblaiement en amont de la création du tarmac. En effet, pour que la nouvelle piste soit réalisée au même niveau que la piste actuelle, il est nécessaire de réaliser des remblais techniques sur des épaisseurs allant jusqu’à 6 mètres. Sans travaux, le poids de ces remblais sur les couches de sol compressibles provoquerait des tassements que la structure de la future piste ne pourrait pas supporter.
Menard intervient dans le cadre de cette opération, préalablement aux opérations de remblaiement, pour identifier et caractériser les zones à renforcer, déterminer un phasage de réalisation précis pour optimiser la production, avant de réaliser les travaux de renforcement des sols.

Solution de renforcement des sols

Sous le sol

La solution consiste en la réalisation de 6 448 inclusions souples de type colonnes ballastées, de 6 à 9 mètres de profondeur, sur une superficie de 22 500 m². Les colonnes viennent renforcer les couches compressibles composées de remblais anthropiques et de limons argileux quaternaires et sont arrêtées dans la couche d'argile sableuse tertiaire compacte.

Au-dessus du sol

Nos équipes doivent composer avec les contraintes fortes liées à l'activité de l'aéroport qui maintient le trafic aérien pendant la durée des travaux, et répartir leurs interventions avec des postes de travail diurne et nocturne.
Les travaux de jour doivent respecter strictement des limitations de hauteur définies par le « cône d’envol » des avions en service. De nuit, si la limitation de hauteur est abrogée pendant les heures de fermeture de l’aéroport, les horaires de travail sont réduits (plage maximum de 23h30 à 5h30) et conditionnés par la variabilité des horaires de la circulation aérienne.
Dans ce projet de grande envergure, pour offrir un maximum de flexibilité vis-à-vis des conditions de sol et des contraintes d’exécution, deux machines de colonnes ballastées sont mobilisées. Une foreuse compacte à mât court (SPD) permet d’atteindre un niveau de production maximal de jour, et une foreuse traditionnelle (Enteco E500) atteint des profondeurs plus importantes de nuit.

Les travaux entamés par Menard au mois d’octobre 2019 prendront fin au cours du deuxième trimestre 2020, pour une mise en service de cette section en 2021.

*************************************************
Maître d'ouvrage : SOWAER
Entreprise Titulaire : Groupement WANTY + TRBA
Entreprise Sous-traitante : MENARD AGENCE NORD ET BELGIQUE

Menard réalise des colonnes ballastées à Charleroi

©Photothèque Menard ©Yves CHANOIT