Colonnes bi-modules

1

LES COLONNES BI-MODULES, UNE ASSOCIATION DE DEUX TECHNIQUES MENARD

La technique s’est développée au début des années 2000 par association de tête en matériaux ballastés sur les colonnes à module contrôlé. Menard dispose depuis 2009 d’un cahier des charges validé par les organismes de contrôle technique et a réalisé plusieurs dizaines de projets à ce jour.

2

MISE EN ŒUVRE

Des colonnes à module contrôlé sont réalisées dans une première phase avec un arrêt de bétonnage au moins 1 m au-dessus du niveau d’interface de la colonne bi-modules afin d’en assurer la continuité. Après une période initiale de curage, on dispose d’une fenêtre de quelques heures pour réaliser la tête en colonne ballastée qui est systématiquement réalisée avec un recouvrement d’au moins 50 cm avec la tête de la CMC.

3

APPLICATIONS

Les colonnes bi-modules sont particulièrement performantes en cas d’arases profondes, pour limiter les moments parasites dans les dallages sur terre-plein ou dans un contexte sismique. Tous ces éléments ont permis un développement exponentiel de cette technique depuis sa mise au point.

FAQ

Comment peut-on s’assurer de la continuité de la colonne bi-modules au niveau de son interface ?
Les essais de contrôle en phase chantier, principalement de deux types (essais de chargement et essais de dégarnissage), permettent de s’assurer visuellement, qualitativement et quantitativement de la qualité de l’interface.

Quelques références de projets de
Colonnes bi-modules